Compagnie le Fier Monde


A propos du « Joueur d’échecs » de S. Zweig :


« La parabole de l’histoire sonne alors comme un splendide plaidoyer pour la culture et le savoir, ultimes remparts à la barbarie..
Elle rayonne avec éclat et une intense émotion que Michel Bernier distille avec le brio d’un comédien expert. Un grand moment de théâtre pour une magnifique exaltation de l’humanité. Tout à l’image de Stefan Zweig. »
Le progrès de l’Ain

« Michel Bernier interprète magistralement (et non sans humour) une œuvre parabole de S. Zweig, apologie de l’art et de la culture face à la barbarie. Captivant jusqu’à l’exaltation, le comédien se glisse avec talent dans la peau de chacun des personnages pour nous faire vivre un combat épique entre le glacial Czentovic et le mystérieux joueur inconnu… »
La Provence

« Michel Bernier, metteur en scène et conteur envoûtant, tient seul tous les rôles du roman, et par la force de son jeu, leur donne vie… »
Le Dauphiné Libéré


A propos de « La contrebasse » de P. Süskind


« Un comédien tout en finesse et sensibilité… Une performance d’acteur qu’il faut absolument venir applaudir. La forte impression laissée par Michel Bernier à chacune de ses prestations sur des publics variés ne peut que nous inciter à ne surtout pas manquer
ce spectacle.. »
Le Progrès

« Le texte éblouissant de Süskind est servi avec un talent exceptionnel. Michel Bernier y est extraordinaire de bout en bout… sans le moindre essoufflement ! Une incroyable tension, tant physique que morale de la première à la dernière minute. Il suscite, sans
effort apparent, le rire et l’émotion, plus vrai que nature dans sa pitoyable défroque. »
Le Matin

« Pas une hésitation, pas une défaillance, pas une baisse de régime dans ce fabuleux monologue, réflexion sur la vie, l’amour, la société… Visiblement sous le charme de ce comédien tour à tour drôle, coléreux, émouvant, le public salua la formidable performance de l’acteur par des applaudissements, consacrant une nouvelle fois son immense talent. »
Le Progrès


A propos de « Le Visiteur » d’Eric-Emmanuel Schmitt


« Avec Le Visiteur, les quatre comédiens ont donné matière à réfléchir au public, par leur interprétation juste du texte riche et profond de Eric-Emmanuel Schmitt… Michel Bernier, dans le rôle de Freud, juste comme à son habitude, réplique après réplique, avance des arguments pour circonvenir son visiteur et l’accusant, s’il est Dieu, de n’avoir pas tenu ses promesses. »
Le Progrès

« L’unanimité des spectateurs s’est faite devant l’interprétation des comédiens au Théâtre Pêle-Mêle où Mathieu Bermann, Michel Bernier, Nathalie Lafay et Olivier Druard sont porte-paroles convaincants d’Eric-Emmanuel Schmitt pour Le Visiteur… »
Le Patriote


A propos de « Un homme, Une poubelle » d’après Marc Favreau


« On se demande comment Michel Bernier a pu ingurgiter ce texte et surtout comment il parvient à régurgiter tout ça avec autant de précision !
Avec ce faciès et ces postures qui collent aux situations douces-amères, jusqu’à en être transfiguré. Il réussit ce prodige: de se faire oublier totalement derrière son personnage… »
Le Patriote Beaujolais

« C’est un spectacle basé sur le mot et sur ses jeux, c’est tellement bien joué qu’on rit de bon cœur, mais quand le spectacle est terminé, n’ayez crainte, il en reste quelque chose…. »
Le Bien public

« Echanges percutants, Ô le fier monde, le théâtre, ce soir-là épinglait la tendresse à sa boutonnière. »
Le Bien Public


A propos de « Novecento : pianiste » de A. Baricco


« Les spectateurs, enthousiastes, ont admiré la performance d’acteur de Michel Bernier et le talent du pianiste Jean-Claude Cottier, compositeur de la musique jazz et ragtime de ce grand moment de théâtre. »
Le Progrès

« Pendant quatre jours , au Théâtre Pêle-Mêle, la Compagnie Le Fier Monde était sur scène, remportant l’adhésion d’un public nombreux et enthousiaste… C’est une prouesse d’acteur qui nous donne un texte plein d’humour et d’humanité. Pas une seconde
de répit, le comédien passant d’un personnage à l’autre avec une mimique, un accent, un accessoire… »
F. Chaumet, correspondante du Progrès


A propos de PROF! Ou l’Enseigneur » de Jean-Pierre Dopagne


« Un monologue sans ennui. Michel Bernier a su tenir en haleine toute l’assemblée grâce à son jeu, à sa présence, à son rôle mêlant à merveille humour, réalité et cynisme… »
Le Progrès

« Michel Bernier, acteur, metteur en scène, nous a offert avec un réel talent la pièce de Jean-Pierre Dopagne PROF!. ..
Le comédien cherche à transmettre une émotion, et il y réussit avec brio. »
Le Progrès


A propos de « Le Fétichiste » de Michel Tournier


« Michel Bernier a fait de ce Fétichiste un superbe moment de théâtre, plein de sensibilité, de rire et de dérision, un spectacle qui tient en haleine de bout en bout, sans répit… »
Le Bien Public - Dijon

« Michel Bernier fait preuve une fois encore de grandes qualités artistiques aidé en cela par l’excellents mise en scène de Jacques Thomas. Il est vrai que les deux compères se connaissent bien et cela ne pouvait donner qu’un bon résultat… »
Les Dépêches


A propos de « Le roi de l’île » de Monique Bernier


« Le grand intérêt de ce spectacle coloré et divertissant, où l’on retrouve, outre un texte poétique aux bouts rimés et chantés, comptines connues et improvisations musicales à l’accordéon et aux percussions, est qu’il est interactif. Les spectateurs participent volontiers… »
Le Progrès


 

Le Fier monde  Copyright © 2010 - Tous droits réservés  -    Réalisation PROXINFO.COM

 

 

Accueil